Le réseau Medicart fin prêt pour le code rouge avec ses rigoureuses mesures de sécurité sanitaire

Le réseau Medicart, qui comprend les 31 cliniques Epiderma, Medicart dermatologie esthétique, Medicart phlébologie et Medicart clinique de varices tient à rassurer sa clientèle sur le rigoureux protocole de sécurité sanitaire mis en vigueur depuis sa réouverture au mois de juin.

« Nous sommes reconnaissants de pouvoir continuer à offrir nos services. Nous avons d’emblée élaboré nos mesures de sécurité sanitaire au-delà des directives prescrites par la CNESST pour veiller à optimiser la protection de nos clients et de nos employés, affirme Julie Bédard, présidente de Corporation Medicart. En fait, nos cliniques suivent des mesures de protection dignes d’un hôpital et aucune de nos 34 cliniques n’a eu des cas d’éclosion depuis la pandémie. »

En plus des nombreuses consignes appliquées dans l’ensemble de ses cliniques, Medicart vient de mettre à la disposition de la clientèle d’Epiderma une toute nouvelle Clinique virtuelle Medicart qui offre dès le 1er octobre la possibilité d’obtenir, sans se déplacer, un rendez-vous pour une séance d’information et d’évaluation en ligne avec une technicienne experte. Ce tout nouveau concept permet aussi au client de revisionner à sa guise les conseils professionnels et personnalisés qu’il aura reçus et d’avoir accès à toute documentation pertinente que la technicienne aura déposée dans son fichier à son intention – une autre façon d’être plus efficace et de limiter les contacts dans la mesure du possible.

Voici la liste des consignes suivies dans l’ensemble des cliniques du réseau Medicart :

  • Seuls les clients avec rendez-vous sont autorisés dans les cliniques.
  • Pour être admises en clinique, les personnes doivent répondre à certains critères préétablis et ne pourront pas être accompagnées.
  • Bien qu’il soit possible de faire une évaluation en clinique, si un client préfère limiter ses déplacements, l’évaluation pré-traitement peut se faire par téléphone et en ligne.
  • Dès le 1er octobre, la toute nouvelle Clinique virtuelle Medicart permet aux clients d’obtenir un rendez-vous avec une technicienne Epiderma et d’avoir accès en tout temps aux conseils et à la documentation reçus.
  • À l’accueil, les clients doivent répondre à des questions sur leur état de santé et sont soumis à une prise de température par thermomètre frontal sans contact.
  • Le comptoir de réception est muni de parois de protection.
  • Le client est invité directement en salle de traitement ou ne reste en salle d’attente que dans la mesure où le protocole de 2 mètres est scrupuleusement respecté (soit jamais plus de 2 ou 3 clients à la fois).
  • Le lavage des mains au gel désinfectant en entrant et en sortant de la salle de traitement et selon les consignes de la technicienne est de rigueur pour tous les clients.
  • Tout le personnel porte l’équipement de protection individuel approprié lors des traitements, soit une visière, un masque de protection et des gants.
  • Les clients doivent aussi porter, tout au long de leur visite, un masque de protection.
  • Toutes les salles de traitement sont soigneusement désinfectées pour chaque client – la fréquence de nettoyage a été augmentée et la désinfection de toutes les surfaces avec de l’alcool 70% est effectuée à l’arrivée de chaque client.
  • Les paiements par cartes bancaires ou de crédit sont privilégiés, plutôt que l’argent comptant.
  • Toute manipulation inutile d’objets non essentiels au traitement est évitée par l’épuration des lieux (retrait des magazines, dépliants et produits de démonstration).
  • Les consultations de suivi se font par téléphone ou via la Clinique virtuelle Medicart.
  • Les séances de formation internes du personnel s’effectuent en partie à distance.

Rappelons que Medicart est un réseau de cliniques spécialisées en médecine esthétique, dermatologie et phlébologie, se consacrant aux soins professionnels de beauté et de bien-être. L’entreprise réunit sous une même bannière 35 médecins et 30 infirmières, en plus de nombreuses techniciennes.